Un avant-goût de « Blanche Neige et le Chasseur »

blanche-neige-chasseur

L’adaptation de contes de fées et de légendes au cinéma suit souvent le même chemin que le sort réservé aux films de superhéros. C’est souvent très mal adapté, reposant sur des scénarios simplistes et vidés de leur moëlle symbolique, au profit d’effets spéciaux hors du commun, et d’acteurs qui trouvent là l’occasion d’arrondir leurs fins de mois.

À cet égard, quand je vois la bande-annonce de Blanche-Neige et le Chasseur, qui sort le 13 juin 2012, je suis partagée entre, d’une part, une intense excitation, et, d’autre part, une vague déception, déjà.

Image de prévisualisation YouTube

Quelques idées étourdissantes révélées dans ce trailer :

  • Le miroir qui s’anime… Une sorte de fantasme visuel porté à l’écran !
  • La reine (inteprétée par une Charlize Theron plus glaciale que jamais) qui ressort de son bain, toute de lait vêtue : très belle image.
  • Les maléfices de la reine, qui, pour disparaître, se mue en une pluie de corbeaux (sensation de déjà vu, mais bon, c’est joli).

Par contre, ça, ça me coupe carrément l’effet :

  • Kristen Stewart.
  • Le côté cucul-ô-les-jolis-petits-lutins du monde idéal de Blanche-Neige => paye ta vision féerique clichesque .
  • Chris Hemsworth, qu’on a vu dans le nanarisant Thor et qui réussit l’exploit, en 2 minutes de bande-annonce, de refaire exactement les mêmes mimiques que dans le film sus-cité.
  • Savoir que le film est produit par le même producteur qu’Alice aux pays des merveilles de Burton. Comment dire…
  • Kristen Stewart.

J’ai toujours trouvé incroyable que, à part quelques films qui se comptent sur les doigts de la main (dont Le Seigneur des Anneaux), Hollywood n’est pas fichu de produire de véritables films de fantasy dignes de ce nom.

Comme si les équipes qui créent ce type de films étaient composées de tous les rebuts dont personne ne veut à Hollywood, qu’il s’agisse de scénaristes ou de directeurs de la photographie. Pour rendre le tout un peu plus bankable, ils attirent le chalant grâce à des têtes d’affiche, mais franchement, la magie ne tient qu’à un fil…

Edith : pleins de nouvelles photos du film ont été publiées.