Sophie Thouvenin Poésie de l'infiniment petit

Macro-photo

Photographie de Sophie Thouvenin

C’est par hasard, au détour des pages d’un magazine, que je découvris le travail de Sophie Thouvenin. Je me souviens avoir été immédiatement conquise par les scènes minuscules saisies avec détail par son objectif.

Faune, flore, minéral apparaissent ainsi sous un jour nouveau, celui de l’infiniment petit. Avec délicatesse, la photographe nous emmène dans une autre dimension. Une dimension miniature, une dimension pleine de poésie et de rêve.

Un pétale devient chef d’œuvre, une feuille recouverte de rosée se fait libellule, les yeux d’un animal nous montrent tout un univers mystérieux. Contempler les macro-photographies de Sophie Thouvenin, c’est réaliser que dans le cœur d’une fleur ou dans des feuilles flottant au fil de l’eau, du vent, se cache tout un monde. Un monde de beauté, un monde onirique, un monde qui invite à l’évasion, à la contemplation, à l’inspiration. Au rêve.

À travers le prisme de l’objectif, tenu avec talent par la photographe, on redécouvre d’un œil neuf tout ce qui nous entoure et les délicates architectures de Mère Nature, celles qui se dérobent au regard si l’on ne se penche pas dessus, le souffle suspendu par tant de splendeurs.

En savoir plus sur l’artiste